Samedi 12 mai 2012 6 12 /05 /Mai /2012 15:37

cecile-cukierman-candidate-aux-elections-senatoriales-photo.jpgSecond tour, déclaration Cécile Cukierman, sénatrice de la Loire


Sarkozy et ses amis du Fouquet's sont chassés, par une grande majorité des électrices et des électeurs. La victoire de François Hollande marque le début d'une nouvelle étape pour notre pays. Élu très majoritairement par le peuple de gauche de notre pays il devra gouverné pour répondre aux exigences sociales, sociétales et démocratique.
Notre pays a les ressources et les richesses pour mener une politique ambitieuse au service de l'intérêt général.
Pour cela une majorité de gauche, dans sa diversité politique, doit l'emporter aux élections législatives. J'invite l'ensemble des forces de gauche à trouver ensemble les solutions pour une telle victoire. Nationalement et localement nous devons y contribuer. En tant que militante du front de gauche, que sénatrice j'invite chacune et chacun à faire les choix les plus efficaces pour y arriver.



Cécile CUKIERMAN
Sénatrice de la Loire
Conseillère régionale
Déléguée à l'Egalité Femmes Hommes
auprès du Président =

Par Fabrice Mialon - Publié dans : brèves de campagne
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Jeudi 3 mai 2012 4 03 /05 /Mai /2012 22:31

banquet 13 MAI

Par Fabrice Mialon - Publié dans : accueil
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Mardi 24 avril 2012 2 24 /04 /Avr /2012 16:23

P10701411ERE REACTION


Vous êtes déçus, moi aussi
Et pourtant… Déçus par rapport aux derniers sondages, certes, avec le silence media des deux dernières semaines sur nos réunions, propositions etc… avec des commentaires révoltants tous azimuts dénigrant notre programme après le triomphe de la Bastille : un vote révolutionnaire
devait être cassé. Et,… avec le vote utile des électeurs seuls dans l’isoloir, un vote martelé à satiété par Hollande bien sûr, en souvenir de la peur du 21 avril 2002, avec ces ruraux qui votent Le Pen (voir nos cantons de la plaine) : les télés et la presse (notamment le Nouvel Obs) comme Sarko, qui ont montré du doigt avec une ironie revancharde un romantisme irréaliste du FdeG… tout en faisant honteusement la promotion de l’extrême droite contre laquelle Hollande et le PS ont été
remarquablement silencieux en permanence !!!
Alors, cet élan incontestable d’un front de gauche (en 2005, juste après le non au traité de Lisbonne, on représentait 8,5% de l’électorat et depuis, moins encore, cette ferveur des meetings est le gage du refus d’un social-libéralisme et d’une austérité annoncée.
Tous ensemble, manifestons énergiquement notre Résistance dès le Premier Mai.
Tous ensemble, engageons fermement la bataille des législatives pour qu’un nombre important de députés Front de Gauche imposent des réformes sociales justes au Parlement en s’appuyant sur une rue régénérée dans l’espoir de sa force solidaire.
C’est bien le sens de l’intervention de Jean-Luc Mélenchon hier soir place de Stalingrad :                      << Notre peuple paraît bien déterminé à tourner la page des années Sarkozy. le total des voix des droites reculent par rapport à 2007. Mais l'extrême droite est à haut niveau. Nous avons donc eu raison de concentrer notre campagne sur l'analyse et la critique radicale des propositions d'extrême-droite. C'est le moment de dire combien nous nous sommes sentis seuls dans cette bataille. L'un imitait, l'autre ignorait et nous avons porté sur notre dos l'essentiel de ce combat. Honte à ceux
qui ont préféré de nous tirer dessus!A cette heure, c'est le score du Front de gauche qui tient la clé du résultat final dans ces mains. C'est donc vous tous qui avez cette décision. Nous avons été la force politique nouvelle qui ait percée et qui soit née dans cette élection. C'est nous, dès lors, qui avons les
clés du résultat. Je vous appelle en conscience à assumer pleinement cette responsabilité, sans vous préoccuper des commentaires, des petits jeux des pronostics. A cette heure en conscience, il n'y a rien à négocier. "Notre engagement n'a besoin d'aucune autorisation ni d'aucune cajolerie. Je vous appelle à vous mobiliser le 1er mai avec les syndicats avec les syndicats dans la lutte. Notre camp, notre famille.
Le 6 mai, sans rien ne demander en échange, pour battre Sarkozy. Je vous demande de ne pas trainer les pieds, comme s'il s'agissait de faire gagner moi-même. Ne demandez rien en échange.
Renverser l'axe Sarkozy-Merkel                                                                                                                           La bataille que nous menons n'est pas une bataille personnelle, ni dans un seul pays, mais de retourner la table, de renverser la tendance qui en Europe maintient le peuple sous le joug de l'axe Sarkozy-Merkel. Il sera alors clair que c'est nous qui faisons les décisions à gauche dans
ce pays

Au deuxième tour, pour ouvrir l’espace de nos luttes en chassant la bande du Fouquet’s et du Crillon, votons Hollande avec vigilance !

On continue, on lâche rien !
Vive la révolution citoyenne!
DEHORS SARKO!

RESISTANCE !

Jean-Pierre Simard.

 

brat.jpg2eme Reaction

Moi, pour ma part, je suis bien sur interpellé par le score du FN qui pose question, mais encore faut-il voir d'où vient cette montée brutale de ces idées.

Faisons les comptes dans la Loire en comparant 2012 avec les présidentielles 2007:

La droite dite "traditionnelle" (UMP+Modem) perd exactement 67698 voix.

Le PS gagne 7732.

Le FN gagne 37965 voix, sachant qu'en 2007 il y avait NIHOUS et DE VILLIERS qui captaient aussi de cet électorat.

Les différents représentants de l'écologie perdent 4604 voix (Voynet+BOVE).

La seule formation qui présentait un candidat (MG BUFFET) aujourd'hui constitutif du FdG était le Parti Communiste qui totalisait 8334 voix. Or le 22 avril, le FdG a capitalisé 46 104 voix soit +37770 voix.

Non seulement le FdG n'a pas empêché le PS d'augmenter son score, mais il a ramené au "bercail" d'un gauche révolutionnaire des dizaines de milliers d'égarés.

Ceci tend à montrer que le score du FN est, avant tout, dû à une radicalisation de la droite, mais au total, le front révolutionnaire a gagné sur la réaction et sur le réformisme.


Cette démonstration vaut pour la quasi totalité des départements et régions.


C'est une Analyse sans prétention et tout à fait personnel qui ne me console pas de voir le FN à ce niveau mais qui appelle à prendre un peu de recul pour mieux voir ce qui s'est réellement passé dimanche et qui laisse aussi beaucoup d'espoir....à condition de ne pas baisser les bras et de poursuivre dans la dynamique engagée.

Le premier rendez-vous, c'est tout d'abord le 1er Mai (que Sarko voudrait détourner de sa signification,...tiens tout comme le FN)

C'est le meilleur tremplin pour montrer qu'on est toujours mobilisés pour mettre dehors Sarko et toute sa bande.

 

JP BRAT

 

photo identite christophe3eme REACTION

Chers amis et camarades,

Comme vous ma première réaction a été une certaine déception par rapport au meilleur des sondages et à l'ambiance de cette magnifique campagne de JLM, campagne que vous avez tous largement contribué à animer.

En même temps il faut regarder tout le chemin parcouru depuis la création du FDG et depuis le début de cette campagne présidentielle.

Il faut aussi mesurer l'impact de nos idées, de nos valeurs, des propositions et de la possibilité d'une autre politique, s'attaquant réellement à la Finance.

Toutes ces attentes devront être prises en compte et nous aurons encore à lutter pour les faire aboutir :
d'abord le 1er mai en participant à la manifestation unitaire des syndicats.
Ensuite le 6 mai en dégageant Nicolas Sarkozy avec le bulletin de vote FRANCOIS HOLLANDE;
Puis les 10 ET 17 JUIN nous aurons la possibilité de dégager aussi CINIERI avec nos candidatures SERGE VRAY et moi-même, envoyant de nombreux députés du FDG pour porter nos exigences et propositions à l'ASSEMBLEE NATIONALE.

Dans la continuité de notre campagne nous avons produit une affiche et un tract( 'l'affiche constitue le verso du tract )en vue du 2nd tour Elections Présidentielles. Vous les trouverez en pièces jointes.

Je remercie Jean Paul l'imprimeur qui nous préparera ce matériel pour demain mardi.

J’ai confiance dans l'avenir. La force militante que nous avons déployée depuis plusieurs semaines sera déterminante pour les échéances à venir.

Je compte sur vous, Vous pouvez compter sur moi.

Très fraternellement

Christophe Faverjon

Par Fabrice Mialon - Publié dans : brèves de campagne
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Jeudi 19 avril 2012 4 19 /04 /Avr /2012 17:06

marseille.jpg

Après les succès de la Bastille à Paris et du Capitole à Toulouse, le candidat du Front de gauche estime avoir réuni quelque 120.000 personnes ce samedi sur la plage du Prado.

Jean-Luc Mélenchon, candidat du Front de gauche à la présidentielle, a estimé samedi à Marseille, pour son troisième meeting en plein air sur la VIe République, que la «chance» de la France était «le métissage», faisant une ode à la Méditerranée. Sur la plage du Prado sous un grand soleil, devant des dizaines de milliers de personnes (120.000 selon le Front de Gauche) dans une marée de drapeaux rouges et tricolores, il a été accueilli sous les cris de «résistance, résistance», levant son poing tout sourire. «Comme vous êtes émouvants, grands, beaux!», a-t-il lancé. Le potentiel troisième homme de la présidentielle s’est ensuite livré à une ode à la Méditerranée, «notre bonne mère à tous», jugeant que «Marseille est la plus française des villes de notre République».

Le natif de Tanger (Maroc) a souligné qu’«ici il y a 2.600 ans une femme a fait le choix de prendre pour époux l’immigré qui descendait d’un bateau, c’était un Grec et de ce couple est né Marseille». «Notre chance c’est le métissage», a lancé l’eurodéputé, sous les «youyous», avant de s

aluer

«Arabes et Berbères» par qui sont venus en Europe «la science, les mathématiques ou la médecine» au temps où «l’obscurantisme jetait à terre l’esprit humain»

Par Fabrice Mialon - Publié dans : brèves de campagne
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Samedi 7 avril 2012 6 07 /04 /Avr /2012 22:26

 

Sans-titre-1-copie-1.jpgTout le monde s'accorde à le constater : pour la première fois les
jeunes vivront moins bien que leurs parents.
Pour moi les jeunes ne doivent pas être les oubliés de cette société, du débat de la campagne électorale. Ensemble, nous devons prévoir de bâtir une loi pour la jeunesse. Je pense qu'il faut sortir les jeunes de la précarité, de la dépendance familiale et du recours aux emplois précairesaux stages bidons. Il est nécessaire de créer un statut social pour tous les jeunes permettant leur autonomie.
Il nous faut prévoir un système d'allocation pour les jeunes en formation ainsi que pour ceux en recherche d'un premier emploi.
Le CDI doit devenir la norme et des efforts sensibles devront être faits pour le logement des étudiants.
Un projet de loi des députés communistes et Front de Gauche a été déposé qui prévoit notamment :
 -Création d'un statut social pour les jeunes permettant leur autonomie.
 -Création d'une allocation pour les jeunes en formation recherche de leur premier emploi.
Dans le cadre de ma campagne j'ai souhaité mettre en place des ateliers débats législatifs.
Le premier concerne l'emploi et s'est tenue le 29 février à la bourse du travail de Firminy. Un autre atelier débat législatifs est prévu sur  l'Ecole et les Services Publics .L'objet du troisième est :
Une loi pour  les Jeunes
J'ai souhaité utiliser ma page Facebook pour recueillir les avis des jeunes, leurs propositions, leurs souhaits et suggestions. Cet atelier  législatif qui a pour but de construire une proposition de loi pour la  jeunesse en liaison avec la campagne de Jean-Luc Mélenchon sera interactif.
Merci d'ores et déjà de votre participation
Christophe Faverjon

Par Fabrice Mialon - Publié dans : brèves de campagne
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires

nombre total de visiteur

Compteur pour blog gratuit

Texte Libre

Epalle sans CF

Derniers Commentaires

 
Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés